Bel etranger (poeme)

 

Souris tes larmes, bel étranger,

Même si demain tu seras loin

Laisse l’instant se perdre en toi

Laisse-moi fleurir dans ton âme

Seuls ceux qui ont la foi goutent au sacre

On comptera l’amour ensemble

On aura perdu souffle à nous chercher

Prisonniers de nos larmes

Prend moi par le cœur et apprivoise l’instant d’un voyage

Tes yeux seront pour moi la mer

Et mes lèvres la plage

ou ton bonheur fera naufrage… 

  • Acest articol a fost publicat în Cultura. Salvează legătura permanentă.

    Comentariile nu sunt permise.